1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Devoteam en phase d'acquisitions

publié le lundi 03/03/2008

Jacques Record, le directeur général Solutions de l’intégrateur Devoteam, présente sa stratégie 2008 lors du Forum Alcatel-Lucent, salon où ce partenaire agréé de l'équipementier télécoms exposait les 20 et 21 février à Paris. Devoteam prévoit de réaliser de nouvelles acquisitions en Europe, notamment pour développer son offre dans l’ITSM, ainsi que sa nouvelle filiale Devoteam Télécoms & Media.

Quels sont les objectifs de Devoteam pour 2008 ?

Enregistrer une croissance organique encore soutenue. En 2007, Devoteam a réalisé un chiffre d’affaires de 370 M€, en croissance organique de 17% et une marge d’exploitation de 8,5%, en hausse de 40%. En 2008, nous devrions dépasser les 400 M€, car Devoteam collecte beaucoup de nouveaux projets informatiques et télécoms sur le Moyen-orient et la Scandinavie. De plus, nous constatons une importante évolution de la demande - 30 % de croissance environ - sur le conseil en sécurité. Le groupe désire également développer sa nouvelle filiale Devoteam Télécoms & Media à l’échelle européenne.

Que vous ont apporté vos acquisitions en 2007 ?

Un important savoir-faire dans les télécoms et la vidéo avec l’acquisition du centre de recherche de Nokia-Siemens en Belgique. Ce rachat, conjugué avec celui des 600 salariés des 3 filiales d’Ericsson (AU System) en Norvège, France et au Royaume-Uni, a donné naissance en 2007 à Devoteam Télécoms & Media. En l’état, cette division représente déjà 25 % du chiffre d’affaires de notre groupe.

Pourquoi avoir créé Devoteam Télécoms & Media ?

Car il existe beaucoup d’opportunités dans les télécoms grâce à la convergence des technologies. En outre, certains équipementiers télécoms lâchent progressivement leur filiales ou activités de service, dont Ericsson ou Nokia par exemple. Nous en profitons pour devenir un prestataire reconnu au cœur des dispositifs télécoms des opérateurs et de leurs plates-formes de services. Devoteam mise aussi sur le développement de solutions de tests dans ces cœurs de réseaux. Devoteam Télécoms & Media totalise plus de 1000 personnes spécialisées dans les télécoms, soit un quart des effectifs du groupe.

Devoteam prévoit-il de réaliser de nouvelles acquisitions en Europe ?

La croissance chez Devoteam s’effectue souvent pour moitié par croissance interne et l’autre par des acquisitions. Le groupe devrait réaliser en 2008 une ou plusieurs acquisitions, surtout en Europe, et pourquoi pas en Allemagne, pays où Devoteam n’est pas encore présent. Par ailleurs, nous avons encore des efforts à réaliser pour mieux développer notre filiale espagnole. Le groupe compte 3.950 collaborateurs dans 20 pays et réalise 45% de son activité à l’international.

Pourquoi Devoteam investit-il dans l’IT Service Management (ITSM) ?

Car la demande augmente dans les grands comptes, et tout particulièrement dans les secteurs bancaires et industriels. Ces entreprises ont besoin de déployer des solutions de gestion de leurs processus métiers et de leurs infrastructures IT, en employant la méthodologie Itil par exemple. 200 salariés de Devoteam travaillent sur ces projets d’ITSM, hors régie.

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région