1st European collaborative IT BtoB webmagazine

DataCore montre les bénéfices des VDI combinés à des San

publié le mardi 08/02/2011

Les résultats de l’étude publiée en début d’année 2011 par l’éditeur Datacore Software montrent que les coûts par poste de travail des infrastructures VDI (Virtual Desktop Infrastructure) haute disponibilité sont plus de dix fois inférieurs quand ils reposent sur des SAN.

 

Cet éditeur de logiciels de virtualisation du stockage indique des coûts de moins de 35 $ par poste de travail pour le matériel de plate-forme. Le coût total du système est inférieur à 70 $ par poste de travail virtuel pour l’ensemble du matériel et des logiciels, exception faite des applications et des systèmes d’exploitation résidents du poste de travail virtuel. Selon lui, le coût de sa solution DataCore était équivalent ou inférieur au coût auparavant publié de l’infrastructure de stockage à elle seule.

 

Le test de DataCore porte sur une configuration de 220 postes de travail virtuels. Dans de précédentes études du secteur, des milliers de postes de travail virtuels étaient déployés afin d’amortir les coûts initiaux élevés du matériel de stockage reposant sur des SAN. Si les résultats de DataCore sont normalisés par rapport aux précédents résultats et mis à l’échelle pour représenter des déploiements de taille similaire, ils montrent que les coûts par poste de travail des infrastructures VDI (Virtual Desktop Infrastructure) haute disponibilité reposant sur des SAN sont plus de dix fois inférieurs.

 

 « DataCore n’est pas un fournisseur de postes de travail virtuels, nous avons pour habitude de surmonter les barrières liées au coût, à la performance et à la disponibilité du stockage qui ont bloqué et stoppé les déploiements de virtualisation », affirme George Teixeira, président et pdg de DataCore Software. « Les déploiements de postes de travail virtuels amplifient ces problèmes et les résultats démontrent l’avantage économique des logiciels portables. Le logiciel de DataCore s’exécute sur des serveurs physiques et virtuels et peut coexister sur la couche de virtualisation avec des hyperviseurs. Cela offre de nombreuses possibilités pour répondre aux défis du monde réel et du budget réel. Le matériel n’en est tout simplement pas capable. »

 

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région