1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Création du groupement Divalliance

publié le jeudi 13/03/2008
En créant le groupement Divalliance, les intégrateurs Cogeser, Gipec, Mercure Informatique et Octa France mettent en commun leur expertise et compétences autour de l’ERP de l’éditeur Divalto. Leur objectif : accroître leur puissance de feu en clientèle et accélérer leur développement. « Nous n’intégrons tous qu’un produit, Divalto, nous en avons tous une grande expertise, souvent dans des domaines différents. Ceci nous rend très complémentaires. explique Frédéric Berger, pdg de l’intégrateur Cogeser, en charge de la communication de Divalliance. « Nos quatre sociétés regroupent près d’un client Divalto sur cinq, une centaine de collaborateurs, neuf implantations géographiques et treize millions de chiffre d’affaires ». Le groupement va développer leurs domaines de compétences conjoints au travers de trois grands axes de travail dont, en premier lieu, la mutualisation des expériences métiers complémentaires. En effet, chaque membre a jusqu’à maintenant développé une expertise pointue sur un ou plusieurs métiers (SAV, sous-traitance automobile, etc). Se regrouper va leur permettre de consacrer plus de moyens de pérenniser, industrialiser et packager ces déclinaisons métiers de Divalto pour en constituer finalement un catalogue déployable par chacun d’eux. Ce rapprochement est aussi l’occasion, si il y a marché, d’enrichir ce catalogue de nouvelles verticalisations en s’appuyant sur des réalisations clients clés. Deuxième raison de ce regroupement : une meilleure collaboration sur le traitement des dossiers importants. Les quatre Divalliés feront converger leurs méthodes de gestion de projets déjà éprouvées sur des dossiers d’envergure par les uns et les autres, afin de mener un plus grand nombre de projets importants à plusieurs, en sous-traitance ou en co-traitance. Ils ont pour ambition de signer d’ici 18 mois une dizaine de dossiers d’envergure nationale de plus de 500 K€. « Plus les dossiers sont importants, plus le client s’attend à avoir un partenaire démontrant sa capacité à répondre aux besoins et à réagir rapidement », précise Frédéric Berger. Les adhérents mutualiseront aussi leurs actions de prospection, de marketing et de communication. Dans cet esprit, Divalliance se dote de son propre site Internet, d’une cellule de détection de projets et de moyens pour participer à des salons stratégiques orientés métiers et organiser des campagnes de prospection.

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région