1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Acer est-il la 1ere victime de l’Ipad ?

publié le mardi 29/03/2011

Le marché du PC va-t-il redémarrer en force sur 2011 ? Rien n’est moins sûr si l’on en croit Acer. Habitué à de fortes progressions ces dernières années, ce constructeur taiwanais de PC a annoncé le 28 mars que ses ventes seront moins bonnes au 1er trimestre 2011, voire au 2e trimestre. Le champion du PC portable serait-il victime du succès de l’Ipad et consoeurs ? Ou bien de la catastrophe au Japon ?

 

Acer prévient que les résultats de sa division PC pourraient chuter de 10% par rapport au trimestre précédent, lequel était déjà en recul de 11% par rapport à l'an dernier. En cause, selon l’industriel, des ventes moins soutenues de PC au premier trimestre 2011, et notamment en Europe et aux Etats-Unis. Deux zones où le numéro deux mondial du PC en volume connaît un très fort essor depuis plusieurs années, jusqu’à l’arrivée des… Tablettes PC, dont l’Ipad.

 

L'effet tablette cannibalise les PC portables

En effet, ces produits ont quelque peu déclassé l’intérêt des consommateurs occidentaux pour les Netbooks, mais également pour les petits PC portables, dont Acer était devenu le principal vendeur dans le monde. Principalement sur le segment grand public, le terrain de chasse favori du Taiwanais, en attendant que ses ventes décollent un jour dans le BtoB, sous la marque Gateway notamment.

 

L'effet tablette, qui commence effectivement à cannibaliser significativement les ventes de PC portables, ne suffisent pas seules à expliquer le probable recul d’environ 10% des ventes d’Acer au 1er trimestre 2011. Acer a d’ailleurs réagi dès fin 2010 en annonçant plusieurs modèles de tablettes. Cela dit, il a déjà accumulé un retard certain dans ce positionnement face à Apple, bien sûr, mais aussi à des acteurs comme Samsung par exemple. Même constat dans les smartphones, où les ventes du groupe Acer peinent à décoller face à ces poids lourds du secteur.

 

Les conséquences de la catastrophe au Japon

Il faut probable y ajouter les incertitudes liées aux conséquences du séisme japonais, et à la catastrophe nucléaire qui paralyse actuellement la zone, ralentissant fortement les approvisionnements, en composants, écrans et mémoires par exemple. Sans parler des envies d’achats de matériel informatique des consommateurs locaux…


Selon IDC et Gartner, qui ont récemment revu leurs prévisions de vente de PC à la baisse, Acer n'est pas le seul à souffrir du recul des ventes d'ordinateurs. Ce début d'année 2011 s'annonce difficile pour une majorité de ses concurrents. A commencer par les autres leaders asiatiques de la région, dont Asus, qui ont sans doute également minimisé l'impact de la catastrophe japonaise sur l’économie de l’IT et la consommation de ses produits.

 

De bons résultats en 2010

Cela dit, Acer a encore de la marge de manœuvre, comme en témoignent ses bons résultats 2010. Le numéro deux mondial du PC en volume annonce en mars un bénéfice net de 3,9 milliards de dollars taïwanais (94 ME) au quatrième trimestre 2010, en hausse de 11% par rapport à la même période un an plus tôt. Sur l'année, le bénéfice net d’Acer atteint 15,1 milliards de dollars taïwanais (364 ME).

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région