1st European collaborative IT BtoB webmagazine

2010 : le nouveau visage des télécoms

publié le mercredi 03/03/2010

 Ces dix dernières années, le secteur des télécommunications a connu de  profondes mutations.  L’utilisation d’Internet a révolutionné les comportements et les usages aussi bien au travail qu’à la maison. La rapidité des transmissions de données des réseaux convergents sur fibre optique ont pris le pas sur les réseaux en cuivre. L’Ethernet est devenu incontournable, les réseaux sociaux ont bousculé la dynamique des échanges et les solutions de communications convergentes ont transformé le fonctionnement des entreprises internationales.

 

La prochaine décennie sera passionnante, et nous sommes convaincus que la nouvelle génération sera aussi captivante que la précédente. De nouveaux défis s’ouvrent aux opérateurs : le développement durable, le fait de communiquer en tout lieu/tout le temps et l’intelligence embarquée. L’émergence de villes « intelligentes », la collaboration à l’échelle mondiale devient une réalité, et seule notre imagination semble pouvoir limiter les progrès technologiques.

 

Voici les tendances qui à notre sens définiront l’avenir du secteur.

 

 

Les communications de la génération Y

 

Jusqu’à présent, les entreprises ont mené le jeu de l’innovation dans le domaine des communications. En effet, elles disposaient des budgets pour s’offrir des moyens de communications sophistiqués. Renversement de situation, dans les prochaines années, c’est le marché grand public qui va redéfinir les orientations. L’email, est déjà un outil du passé pour la nouvelle génération qui va entrer sur le marché du travail. Ils utilisent massivement les réseaux sociaux et les messageries instantanées. Ils s’attendent donc à trouver sur leur lieu de travail ces moyens de communication multicanaux. Les entreprises qui intégreront ces nouvelles  tendances de communication auront toutes les chances de les séduire.

 

La génération Y prend le pouvoir sur son identité en ligne aussi bien au niveau personnel que professionnel. Au niveau personnel, elle sait s’intégrer aux réseaux sociaux avec une finesse inégalée, avec une identité forte qui regroupe notamment des modes de communication multi canaux (numéros de téléphone, adresses Web, pages Facebook, messagerie instantanée…). Ce contrôle sur leur identité on-line, les futurs salariés s’attendront à la gérer aussi sur leur lieu de travail.

 

La Génération Y changera plus souvent d’emploi que leurs aînés, leurs profils de communications devront les suivre et s’adapter tout au long de leur carrière. A cet égard, Les entreprises ne fourniront plus d’adresses e-mail et de numéros de téléphone à leurs employés : elles utiliseront leur profil et y juxtaposeront leur marque le temps de leur collaboration. Ces canaux de communications seront indépendants du lieu et des outils. Ils suivront le salarié quelle que soit la technologie utilisée, qu’il s’agisse d’un téléphone ou d’un logiciel métier sur un ordinateur portable. Les médias sociaux et messageries instantanées vont évoluer vers un environnement professionnel en ligne, où de nombreux utilisateurs pourront communiquer et collaborer en toute transparence via une multitude de médias. Les entreprises y gagneront en productivité et cette nouvelle façon d’utiliser les communications mis à leur disposition accélérera la réalisation des projets.

 

 

Le bureau en 2010

 

Au cours des dix prochaines années, la notion même de bureau telle que nous la connaissons sera dépassée. Les ordinateurs portables comme les GSM auront une double vocation, personnelle et professionnelle. Les iPhone et BlackBerry ont déjà amorcé cette tendance qui se développera de façon exponentielle au cours des dix prochaines années. Les ordinateurs portables vont devenir bien plus légers quand les disques durs seront dotés de cartes à puce capables de communiquer à volonté via le cloud de l’entreprise ou celui de l’utilisateur.

 

Aujourd’hui, il est déjà possible de travailler où que l’on soit. Cette possibilité va se renforcer  dans les années à venir, avec entre autre l’augmentation des performances du réseau sans fil comme la 4G,  généralisant ainsi l’accès au haut débit mobile. La convergence entre le mobile et le fixe atteindra son point de basculement et les cinq prochaines années verront la fin du téléphone fixe au bureau : les employés pourront être contactés sur un seul numéro, où qu’ils soient.

Ce qui ne veut pas dire que le bureau va disparaître totalement. Le contact en direct au bureau favorise la collaboration, et il est essentiel à la cohésion dans l’entreprise. Mais le « bureau » bénéficiera de davantage de souplesse et de choix, et sa frontière avec la maison deviendra encore plus floue, selon les préférences de chacun et les besoins de son métier.

 

La façon dont les entreprises consomment le haut débit au bureau subira également de profondes mutations. Dans les régions les plus développées, le haut débit sera accessible à tous et verra son coût chuter. Les entreprises pourront acheter une capacité et une bande passante très élevées afin de soutenir des applications riches telles que la vidéo, qui jouera un rôle clé au cours des dix prochaines années. Dans les régions en développement, le haut débit sera proposé à la demande, permettant d’ajouter des ressources pour faire face aux pics d’activité et s’assurant de disposer d’une efficacité maximale en cas de besoin. Cette approche autorisera une grande souplesse de dimensionnement dans les deux sens et apportera aux entreprises un environnement haut débit totalement personnalisé.

 

 

Des partenaires de confiance

 

Cette évolution aura pour conséquence de rendre plus importantes les relations entre les entreprises et les opérateurs de télécommunications. Avec une plus grande variété de services de communications, organisés en couches sur tout le réseau et accessibles via le Cloud, les entreprises devront plus que jamais avoir confiance en leur fournisseur. Le secteur des télécommunications doit donc s’assurer de devenir encore plus fiable et plus sûr. Les opérateurs qui y parviendront verront leur succès assuré dans cette nouvelle ère des télécommunications.

 

Par Nic Cantuniar, directeur des ventes Europe de l'opérateur Cable&Wireless.

 

Autres articles sur le même sujet :

Mots clefs :

Trouver un partenaire dans votre région