1st European collaborative IT BtoB webmagazine

Prestataires

Interviews

Insatisfait des résultats de sa filiale française depuis des années, Computacenter a décidé de la reprendre en main. Il a mandaté Mike Rodwell, son directeur des activités de distribution, pour l'aider à déployer les services IT qui font le succès des autres filiales de cet intégrateur en Europe. Un plan social n'est pas à exclure tant le niveau de transformation nécessaire est important.

Cet intégrateur de réseaux a annoncé le 26 mars le licenciement d'environ 370 salariés en 2014. Selon Philippe Hedde, le directeur général de Nextiraone France, ces départs devraient permettre à son groupe de retrouver le chemin de la croissance. Une condition nécessaire à son éventuel rachat par Dimension Data en 2015.

Spécialiste des ERP en environnement SAP et Microsoft, l'intégrateur Viseo a racheté en février 2014 Novedia, une agence de digital marketing. Il signe ici sa 9e acquisition, laquelle lui permet de se rapprocher davantage des directions marketing et métiers de ses clients. 

Adepte de l’hyper concentration régionale, le VAR lyonnais C'pro multiplie les acquisitions – 35 en 20 ans - et les rachats de parcs d'imprimantes pour accroître son poids en zone PACA. Pieric Brenier, son président, investit aussi beaucoup dans le Cloud, car il génère un revenu aussi récurrent que l'impression, son métier d'origine.

Fournisseurs

Interviews

Esker prévoit d'augmenter significativement la part de l'indirect dans son chiffre d'affaires d'ici 2017. Emmanuel Olivier, le directeur général de cet éditeur spécialisé dans la gestion de documents, estime en effet avoir besoin de plus de revendeurs pour accompagner sa croissance rapide, dans le Saas notamment.

Cette phrase, qui aurait pu être prononcée par Georges... ou par Bill McDermott, le PDG de SAP aux cheveux poivre et sel, résume bien la stratégie de cet éditeur allemand de progiciels. Et nous aurions pu y ajouter le mot "channel", car les revendeurs sont au cœur de ses préoccupations.

EN DIRECT DE BARCELONE* : Charles Philips, le PDG d’Infor, avait convié le 11 mars ses partenaires européens à Barcelone pour leur présenter sa stratégie. Le patron de cet éditeur de progiciels leur a promis que son groupe sera un peu plus « channel friendly » à l’avenir. Il nous explique en exclusivité comment et pourquoi il souhaite passer tous ses clients dans le Cloud dès que possible.

Avis d'expert

Etudes et Analyses

Cloud computing

Nominations

Solutions

Livres blancs

Services

Formations